WDS

Installation

On sélectionne l’installation basée sur un rôle ou une fonctionnalité.

On sélectionne le serveur sur lequel on veut effectuer l’installation.

On sélectionne le rôle que l’on souhaite installer, ici le service de déploiement Windows.

On ajoute les fonctionnalités requises pour ce rôle.

On passe l’étape des fonctionnalités facultatives.

On peut passer l’étape des explications WDS.

On garde sélectionner les deux services.

On confirme l’installation.

Maintenant que l’installation est terminée, on peut fermer.

Configuration

Depuis l’outil WDS, on peut faire un clic droit sur notre serveur pour le configurer.

L’assistant de configuration se lance en montrant tous les pré-requis.

On choisit l’option intégré à Active Directory.

On choisit l’emplacement du dossier qui contiendra tous les fichiers nécessaires.

Pour plus de performance, Windows conseille de mettre l’emplacement des fichiers sur un autre disque.

On laisse les options suivantes cochés, puis suivant.

On attend que la configuration se termine.

Nous pouvons dès maintenant démarrer le serveur.

Je vous conseille de placer dans un dossier les ISO dont vous avez besoin, plus le boot.wim ainsi que l’install.wim que vous copiez depuis une ISO monté sur un disque. Les deux fichiers se trouvent dans le dossier Sources de Windows.

On ajoute une image de démarrage.

On lui indique l’emplacement de boot.wim que l’on a copié précédemment.

Je laisse le nom et la description par défault.

Un résumé de l’import de l’image de démarrage.

On attend que l’import de l’image de démarrage se finisse.

On configure maintenant l’image d’installation.

On va mettre l’image d’installation dans un groupe que je vais nommé “Client OS”

On lui indique l’emplacement de install.wim précédemment copié.

Je ne vais garder pour ma part que la version pro de Windows 10.

On peut passer le Résumé.

On attend l’import de l’image.

Pour des raisons de driver lors du boot sur l’image de démarrage, il est nécessaire dans les propriétés du service WDS, dans l’onglet TFTP de décocher “Activer l’extension de fenêtre variable”.

Nous pouvons maintenant démarrer sur le réseau depuis notre machine, elle va recevoir une configuration DHCP.

Une fois l’image chargée, l’installation va pouvoir se dérouler comme une installation normale de Windows.

Windows ADK

Windows ADK est un outil supplémentaire mis à disposition par Microsoft que l’on peut télécharger qui permet d’effectuer des actions supplémentaires lors du déploiement, comme le fait de pouvoir faire des installations automatiques. Le téléchargement est disponible sur ce lien.

MDT

MDT est un outil pour permettre l’automatisation du déploiement clients et de serveur. Il permet de créer des images de référence, et est une solution de déploiement complet. Il est téléchargeable à cette adresse : https://www.microsoft.com/en-us/download/details.aspx?id=54259

Installation
Configuration

Déploiement d’un linux

Dans un premier temps, nous aurons besoin de télécharger Syslinux, disponible à cette adresse : https://mirrors.edge.kernel.org/pub/linux/utils/boot/syslinux/Testing

J’utiliserais la version 4.07.

Une fois téléchargé, on peut le décompresser. Nous aurons besoin seulement de quelques fichiers que nous allons copier dans un nouveau dossier pour les retrouver plus facilement comme :

  • ZIP\core\pxelinux.0
  • ZIP\com32\menu\vesamenu.c32
  • ZIP\com32\modules\chain.c32

On colle les fichiers dans le dossier RemoteInstall\Boot\x86

On renomme le fichier pxelinux.0 en pxelinux.com

On copie les deux fichiers suivants pour les nommés de tel sorte :

  • pxeboot.n12 que l’on renommera pxeboot.0
  • abortpxe.com que l’on renommera abortpxe.0

On créé deux dossiers :

  • Linux
  • pxelinux.cfg

Dans le dossier pxelinux.cfg on créé un fichier “default” avec ce contenu la :

DEFAULT      vesamenu.c32
PROMPT       0
 
MENU TITLE PXE Boot Menu (x86)
MENU INCLUDE pxelinux.cfg/graphics.conf
MENU AUTOBOOT Starting Local System in 8 seconds
 
# Option 1 - Exit PXE Linux & boot normally
LABEL bootlocal
      menu label ^Boot Normally
      menu default
      localboot 0
      timeout 80
      TOTALTIMEOUT 9000
# Option 2 - Run WDS
LABEL wds
     MENU LABEL ^Windows Deployment Services
     KERNEL pxeboot.0
# Option 3 - Exit PXE Linux
LABEL Abort
    MENU LABEL E^xit
    KERNEL abortpxe.0

Dans le dossier “graphics.conf” avec ce contenu la :

MENU MARGIN 10
MENU ROWS 16
MENU TABMSGROW 21
MENU TIMEOUTROW 26
MENU COLOR BORDER 30;44     #00000000 #00000000 none
MENU COLOR SCROLLBAR 30;44      #00000000 #00000000 none
MENU COLOR TITLE 0      #00269B #00000000 none
MENU COLOR SEL   30;47      #40000000 #20ffffff
MENU BACKGROUND background.jpg
NOESCAPE 0
ALLOWOPTIONS 0

On peut maintenant voir que le démarrage à changer d’interface, nous pouvons toujours boot sur notre image de démarrage Windows, mais à partir de maintenant, on peut rajouter des images Linux.

Dans notre dossier Linux, nous pouvons télécharger depuis ce lien et y mettre le initrd.gz et le fichier linux qui représente le noyau

On ajoute dans notre fichier default une entrée pour debian

# Option 4 - Debian
LABEL debian6Netinstall
    menu label ^Debian 6-0 Net-install
    kernel /Linux/Debian/Linux
    append priority=low vga=normal initrd=/Linux/Debian/initrd.gz

On peut maintenant s’apercevoir que Debian est bien présent dans notre menu de démarrage :