VDO

Virtual Data Optimizer est une fonctionnalité qui permet d’optimiser le stockage. Elle réduit la redondance des données avec une compression et une déduplication ( Factorise le stockage ) avant qu’elles soient stockées. Red Hat affirme que les couts de stockage pour les cloud peuvent être réduits de plus de 80%. L’outil est disponible par défaut dans les dépôts de CentOS / Redhat, mais pour Debian il vous faudra compiler le logiciel à la main.


Installation & mise en place

Installation des paquets nécessaires:

dnf update && dnf install vdo kmod-kvdo

Identification des partitions:

lsblk

Nous voulons optimiser l’espace qui sera utilisé sur sdb présent à la ligne 8.

On créé la partition sous VDO:

vdo create --name=vdo1 --device=/dev/sdb --vdoLogicalSize=20G

Sur la ligne n°7 nous pouvons voir le disque optimisé et disponible sur /dev/mapper/vdo1.

On formate la partition pour pouvoir l’utiliser.

mkfs.xfs -K /dev/mapper/vdo1

La partition est bien formatée.

Création du dossier qui sera monté sur la partition créée.

mkdir /vdo1

Nous allons ensuite copier le fichier fournit dans la documentation de vdo pour ajouter le service qui fera le montage automatiquement:

cp /usr/share/doc/vdo/examples/systemd/VDO.mount.example /etc/systemd/system/vdo1.mount

On édite le fichier:

vim /etc/systemd/system/vdo1.mount

Modifier comme ce qui suis:

On démarre le service et on l’active au démarrage :

systemctl enable --now vdo1.mount

On vérifie que le service à bien monté notre partition:

mount

Cette ligne à la fin doit apparaitre.

Nous pouvons voir les statistiques de notre partition:

vdostats --human-readable