Redondance Bind9 Linux

Il peut être important de mettre en place une redondance ou encore un système failover du serveur DNS. Même si Bind sur un système Linux est très stable, on est jamais à l’abri.


Configuration serveur principale

On reprend la même configuration que le serveur configuré précédemment.

On ajoute dans nos zones ainsi que notre fichier d’options, la directive ” allow-transfer” qui autorise le serveur secondaire à faire un transfert de zone pour permettre la réplication

vim /etc/bind/named.conf.local

 

vim /etc/bind/named.conf.options


Configuration serveur secondaire

On édite le fichier de zone

vim /etc/bind/named.conf.local

On redémarre le service Bind9 et on peut s’apercevoir que nos fichiers de zone sont bien apparu !

systemctl restart bind9

ls -l

On peut maintenant indiquer à nos clients via le DHCP nos deux serveurs DNS, le maître en tant que premier et l’esclave en tant que secondaire !