AD

Installation

On sélectionner l’installation basée sur un rôle ou une fonctionnalité.

On sélectionne le serveur sur lequel on veut effectuer l’installation.

On sélectionne le rôle que l’on souhaite installer, ici le serveur AD DS.

On ajoute les fonctionnalités qui sont nécessaires pour ce rôle.

On passe l’étape des fonctionnalités facultatives.

On peut passer l’étape des explications AD.

On confirme l’installation.

Depuis le gestionnaire de serveur, on appuie sur « Promouvoir ce serveur en contrôleur de domaine ».

On met le nom de domaine racine en créant une nouvelle forêt.

On indique un mot de passe pour l’administrateur du domaine.

On ne souhaite pas créer de délégation DNS.

On ne touche pas au nom de domaine NetBIOS.

On peut également garder les mêmes chemins d’accès.

On confirme les options que l’on a choisit.

Le serveur va vérifier la configuration requise, on peut cliquer sur installer puis le serveur va redémarrer tout seul.

Configuration post-installation

Après l’installation d’Active Directory, il est nécessaire d’autoriser le DHCP.

Suppression de la protection contre la suppression accidentelle

Il peut arriver lorsque l’on veut supprimer un utilisateur, un groupe ou un ordinateur que l’on en est l’incapacité et obtenir une erreur comme cela :

Pour cela, il suffit de se rendre dans la console « Utilisateurs et ordinateur Active Directory », dans l’onglet affichage et d’appuyer sur « Fonctionnalités avancées »

Ensuite on sélectionne l’objet que l’on veut supprimer, que cela soit un utilisateur, un groupe, un conteneur ou une unité d’organisation, puis « Propriétés ». Dans l’onglet Objet, de décocher « Protéger l’objet des suppressions accidentelles ».